fbpx

Les belles histoires de Now : innovation & communauté

François, NOWorker depuis un an et demi nous parle de l’arrivée de l’imprimante 3D chez Now Rouen et de la création d’un Fab Lab, l’innovation au coworking !

François, toi et Now ça fait combien de temps ?

“En fait je travaille pour l’entreprise Overspeed Innovation qui a des bureaux chez Now depuis maintenant 18 mois. Au début, cette solution de bureaux ne devait être que temporaire. Nous cherchions des locaux puis nous avons découvert Now. Notre vie a changé et c’est devenu notre seul projet ! (j’en fais un peu trop, non ?) Je vais garder pour moi la partie sur la recherche de bureaux et la découverte de Now coworking. Et pour rester sérieux je dirais que nous avons tout de suite adhéré au concept Now. Nous y avons rencontré des gens et nous avons découvert la force de la communauté.

C’est assez simple finalement mais être chez Now nous a permis, en tant qu’entreprise, de pousser notre activité plus loin et de la faire évoluer. Nous avons changé notre approche au marché, sur les services que l’on proposait, notre façon de répondre à certains clients. Nous nous sommes ouverts en allant au-delà de notre simple coeur de métier, en allant plus loin dans l’innovation. Now et sa communauté vous oblige à sortir de votre quotidien, à rencontrer du monde et à élargir votre point de vue pour s’écarter un peu du regard ingénieur et se mettre à la place du client.

Au delà de ces aspects, l’avantage pour l’entreprise de rester chez Now c’est aussi de pouvoir tester de nouvelles choses (entendez innovation et prouesses technologiques) et de pouvoir mettre nos compétences au service des coworkers.”

En effet, et il me semble que c’est le cas avec l’un des nouveaux produits que vous avez amené au coworking ?

“Oui ! La fameuse imprimante 3D ! A notre retour de congés nous avons installé une imprimante 3D dans un Fab Lab que nous avons créé dans une des pièces chez Now Rouen. C’est le 1er élément à prendre sa place dans cet espace qui accueillera bientôt d’autres objets technologiques : une découpe laser par exemple.

Ce Fab Lab nous permet de montrer notre savoir-faire et de monter en compétences mais aussi d’en faire profiter la communauté.”

As-tu des exemples d’utilisation de vos outils par d’autres coworkers ?

“J’en ai un tout frais. Nous avons fait un test justement la semaine dernière avec les designers Marion et Quentin de Notice Studio. Ils ont un projet de boîte à chapeaux (je n’en dis pas plus, je ne sais pas si j’y suis autorisé et ils en parleront mieux que moi) et l’avantage d’avoir à disposition l’imprimante 3D nous a permis de tester directement leur idée, de passer de l’idée au produit sans passer par la phase industrialisation. Hyper efficace pour avancer plus vite (disponibilité des personnes et proximité … dans le bureau voisin!), pour réduire les coûts (presque 10 fois moins cher que leur sous-traitant habituel), pour améliorer et faire évoluer rapidement l’idée, pour arriver plus rapidement à la réalisation d’un produit fini.

Mais j’ai aussi d’autres exemples en tête, que nous n’avons pas encore testé, qui vont se mettre en place dans les prochaines semaines : les architectes de Now pourront modéliser directement les plans des futurs Now sur place et réaliser aussi toutes les maquettes. La construction de pièces mécaniques d’un robot de surveillance mais également pour un drone. Bref, il y a une tonne de possibilités !”

Ce type de collaboration est facile au coworking ?

“Clairement ! C’est tellement naturel de collaborer avec d’autres NOWorkers. On parle très souvent, parce qu’on se retrouve à travailler à côté de quelqu’un, parce qu’on va se chercher un café et on commence à discuter, parce qu’on mange avec les personnes. En fait on échange, on partage et surtout on s’intéresse au travail des autres. S’y intéresser permet de créer des synergies, de travailler ensemble sur des projets, de faire tester. Et c’est essentiel dans le business.

Now permet la réalisation de tout cela, permet les rencontres et nous fait évoluer en tant qu’entreprise mais aussi en tant que personne”.

To be continued …