fbpx

Les chiffres un peu fous du coworking

123 milliards d’euros ! C’est le chiffre annoncé par tous les grands journaux et magazines ces dernières semaines : Les Echos, Le Figaro, Challenges … 123 milliards d’euros, c’est le montant que pourrait rapporter le coworking d’ici 2030 d’après une étude menée à la rentrée 2018. Un chiffre qui peut donner le tournis mais qui s’analyse facilement.

Les chiffres élevés du coworking

Comment est-ce possible ?

Dans les faits c’est assez simple : l’étude se base sur les économies que le coworking pourrait permettre de réaliser. Parmi ces économies il y a celles liées aux déplacements ou encore au coût de productivité des travailleurs. L’étude prend en compte le fait que les travailleurs seront de plus en plus proches de leur espace de travail (un tiers-lieux qu’ils auront choisi en conséquence), perdront moins de temps dans les trajets domicile-travail. En complément, il s’avère que les personnes travaillant dans les espaces de coworking sont beaucoup plus productives (temps de travail optimisé).

Le chiffre annoncé de « 123 milliards d’euros » peut sembler surréaliste mais reste compréhensible. Le coworking est un secteur en pleine effervescence qui ne cesse d’évoluer depuis quelques années :

  • multiplication par 10 en 5 ans du nombre d’espaces de coworking,
  • 600 espaces environ dans toute la France.

Avec un tel développement en si peu de temps on ne peut qu’imaginer la place grandissante que prendra le coworking d’ici quelques années. Et pour cause : travailler dans un espace de coworking offre de réels avantages notamment en terme de réseau. Lorsque Bureaux à Partager a sorti son infographie autour des chiffres clés liés aux espaces de coworking, c’était 75% des espaces de coworking qui généraient des synergies business entre les occupants.

Des synergies business favorisées par le coworking

Il est vrai que les espaces de coworking permettent la création de ces synergies. Comme chez Now coworking où nous favorisons les rencontres entre les coworkers par différents biais :

  • une application sociale facilitant la mise en relation par le digital,
  • l’organisation d’événements quotidiens encourageant les coworkers à échanger,
  • l’aménagement des espaces provoquant indéniablement la rencontre des coworkers (dans la cuisine, autour d’une tasse de café, à la sortie de la salle de sport …)

Ces rencontres sont essentielles à la vie du coworking. Ce sont elles qui permettent la création de business entre les coworkers. Chez Now nous estimons à plus de 2 millions le chiffre d’affaires réalisés entre les coworkers après 3 ans d’ouverture (en comptant que nous avons ouvert nos espaces au fur et à mesure, à Rouen, Lyon et Lille).

La mise en réseau et les collaborations possibles au sein des espaces de coworking expliquent en partie la montée en puissance de ce concept. Sans oublier les autres critères tels que la localisation, les prix souvent attrayants, les aménagements souvent bien pensés des lieux.

Le coworking évolue donc, en même temps que la société et les entreprises dont on peut observer le reflet dans les tiers-lieux : hausse des télétravailleurs, bureaux loués par des entreprises de plus en plus grandes, explosion des freelances.

A voir si les économies réalisées annoncées seront de cet ordre et comment le concept va encore évoluer !